GIMP

Aucun avis
Site officiel Gratuit

Description

The GIMP (ou GNU Image Manipulation Program) est un logiciel de manipulation d’images numériques désirant concurrencer Adobe PhotoShop, déjà bien installé sur son terrain. Mais le soft est fort d’un argument que les autres ne proposent pas : la gratuité! Développé sous une licence libre, il se veut à la fois complet et performant, ce qui n’est pas pour déplaire, et pourra convaincre aussi bien les amateurs de retouches poussées que les professionnels. The GIMP est disponible en plusieurs versions, toutes adaptées à un système d’exploitation particulier (Windows, Mac ou Linux) dans le but d’en utiliser au mieux les ressources et performances. En plus de retoucher et d’éditer vos photos ou documents graphiques, il permet le dessin à main levée, la conversion entre plusieurs formats d’images et de très nombreuses tâches spécialisées.

Caractéristiques

Au lancement du logiciel, une chose frappe forcément l’utilisateur familiarisé avec les logiciels payants des concurrents : GIMP ressemble comme deux gouttes d’aquarelle au rejeton idolâtré d’Adobe, et propose presque la même interface. On retrouve là les palettes variées, un gestionnaire de calques, des dizaines d’icônes d’outils, et une barre de menus tout autant prête à craquer, remplie à ras bords d’options et de filtres en tous genre. Heureusement que toutes ses commandes sont disposées légèrement différemment, on aurait presque confondu… Le tout forme un ensemble cohérent et joyeusement pratique, dans lequel on ressent le soin pris par les créateurs lors du développement. Quelques petites fonctions intéressantes viennent aussi ajouter un plus au programme : la création d’images animées GIF et MPEG qui ne nécessitent qu’un petit plug-in d’animation, ou le “scriptage” efficace, qui prend en charge plusieurs langages de programmation pour automatiser les traitements répétitifs et écrire des modules d’extension. De plus, il profite des packs de brosses pour PhotoShop et peut ouvrir ou modifier de nombreux formats d’images, tout en enregistrant vos créations sous un format propre qui conserve toutes les données et calques utilisés. Peu de fonctions Photoshopesques lui sont donc inconnues, et l’on constate rapidement que The GIMP est un concurrent vraiment sérieux du légendaire logiciel professionnel.

Comparaison

Le principal concurrent de The GIMP reste le mastodonte du secteur de l’infographie distribué par Adobe, le plus-que-complet PhotoShop, aujourd’hui principalement vendu dans sa version CS6. Les autres logiciels de retouche font plutôt pâle figure à coté de ces deux-là, et sont loin de proposer les mêmes options, filtres, et contenus. A l’inverse, GIMP est très capable d’accomplir toutes les actions possibles sous PhotoShop, et possède d’autres avantages que ce dernier ne peut que rêver d’avoir. Premièrement, le logiciel étant développé en licence libre, tous les utilisateurs aimant programmer peuvent tenter de lui ajouter des options et de créer des plugs-in. Le soft possède donc un potentiel incroyable, dont la seule limite sera l’imagination des utilisateurs, et de la communauté Open Source en général. Par ailleurs, il n’est pas impossible qu’à terme, la plupart des plugs-in et packs disponibles pour PhotoShop deviennent tous compatibles avec GIMP, et qu’il n’y ait finalement plus aucune différence entre les deux, à part le look de leur interface (et encore…). Enfin, et c’est là un des meilleurs arguments en sa faveur, The GIMP est entièrement gratuit! Vous n’aurez pas non plus à sortir la carte bleue pour profiter de plugs-in, que vous pourrez trouver en téléchargement libre partout. Le logiciel est d’ailleurs intégré d’office en tant qu’éditeur d’images dans certaines versions de distributions Linux : Debian, Ubuntu, Mandriva, Fedora, …

Conclusion

En résumé, il est rare de voir un logiciel d’une telle qualité dans le domaine de l’infographie, et qui plus est, dans celui des logiciels sous licence libre. Un vrai bijou qui se déguste comme un bon vin, et qui ne manque de rien. Même si les habitués de PhotoShop râleront peut-être car il manquera quelques filtres ou brosses dont ils sont fans, ils trouveront très vite des équivalents, ou la communauté autour du programme les créera au bout d’un temps. Complet et plus accessible que son concurrent payant, il semble avoir copié le meilleur et jeté aux oubliettes le lourd, le superflu et l’encombrant. Moins gourmand en ressources, GIMP peut même se permettre de tourner sur des configurations modestes, même si les rendus seront plus longs à afficher. Il est maintenant accompagné d’une petite suite bien plus utile que celle qui soutient PhotoShop et qui a de quoi séduire encore plus ses utilisateurs. Rappelons finalement que PhotoShop CS6 est actuellement vendu entre 300 et 1400 euros selon ses versions (non, ce n’est pas une blague, amis photographes, vendez donc un rein…) et que pirater, c’est mal m’voyez. Le choix est donc rapidement fait pour tous les amateurs, qui y trouveront sûrement leur compte et qui n’auront plus à se fatiguer à craquer le célèbre logiciel d’Adobe. Une seule question demeure : à quand les copies gratuites de DreamWeaver, After Effects, Illustrator, LightRoom, …?

Avis

Rediger un avis

Votre avis ...

You must be logged in to post a comment.

Aucun avis

Résultat du scan antivirus

Ce fichier est considéré sure par 47 antivirus

Antivirus Resultat
Bkav
MicroWorld-eScan
nProtect
CMC
CAT-QuickHeal
McAfee
Malwarebytes
K7AntiVirus
K7GW
TheHacker
F-Prot
Symantec
Norman
TotalDefense
TrendMicro-HouseCall
Avast
ClamAV
Kaspersky
BitDefender
Agnitum
ViRobot
Ad-Aware
Emsisoft
Comodo
F-Secure
DrWeb
VIPRE
AntiVir
TrendMicro
McAfee-GW-Edition
Sophos
Jiangmin
Antiy-AVL
Kingsoft
Microsoft
SUPERAntiSpyware
AhnLab-V3
GData
Commtouch
ByteHero
VBA32
Panda
Rising
Ikarus
Fortinet
AVG
Baidu-International
Ce fichier a été scanné pour la dernière fois le